Liberté surveillée des iraniens d’Auvers sur Oise

La chambre d’instruction de la cour d’appel de Paris vient de rendre leur liberté aux derniers Iraniens retenus dans le cadre de la procédure engagée par le Juge Bruguière et le Gouvernement.

 

Toutefois, nous exigeons du Ministre de l’Intérieur qu’il annule les trois arrêtés d’expulsion transformés en mesure de résidence surveillée loin de leur famille pris à l’encontre de Messieurs MOEZI Behzad, CHAHBAZIAN Madjid et EMAMEGHOLI Vali. Ces arrêtés reposent sur des motifs parfaitement infondés et s’inscrivent dans une démarche politique adoptée par le gouvernement et que la Justice vient de censurer.

 

Jean-Pierre BEQUET Maire d’AUVERS SUR OISE
Danielle MITTERRAND Présidente de France Libertés
Monseigneur GAILLOT Evêque de Parténia
Michel TUBIANA Président de la Ligue des droits de l’Homme

 

Paris, le 8 juillet  2003

Share This