Lettres ouvertes contre la peine de mort au Pakistan

Monsieur Jacques CHIRAC
Président de la République française


Monsieur le Président de la République,

La Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) et la Ligue française des droits de l’Homme (LDH) souhaitent vous faire part de leur plus vive préoccupation concernant les condamnations à mort récemment prononcées contre plusieurs personnes accusées d’avoir perpétré un attentat au Pakistan contre des coopérants français.

Nos deux organisations, qui se sont toujours opposées à la peine de mort en toutes circonstances et dans toutes les régions du monde, condamnent expressément ces décisions judiciaires.

Dans une lettre que nous avons adressée à Monsieur l’Ambassadeur du Pakistan en France, dont vous trouverez copie ci-joint, nous lui avons demandé de veiller à ce que ces sanctions ne soient en aucun cas appliquées et que le Pakistan abolisse définitivement la peine de mort.

Aussi, nous vous prions, Monsieur le Président de la République, de bien vouloir exercer toute la pression nécessaire auprès des autorités pakistanaises, afin qu’elles se conforment à ces requêtes.

Nous espérons pouvoir compter sur votre entier soutien et vous prions de bien vouloir agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de notre plus haute considération.

Sidiki Kaba Président de la FIDH, Michel Tubiana Président de la LDH

Paris, le 3 juillet 2003

Share This