Lettre ouverte cosignée par la LDH à M. le garde des Sceaux

Montreuil, le 11 juillet 2016,

 

Monsieur le Garde des Sceaux,

Suite à la parution d’un article dans le journal L’Humanité intitulé « Cochez la case djihadiste », le 13 avril 2016, une procédure disciplinaire est envisagée par l’administration pénitentiaire à l’encontre d’une militante, secrétaire départementale de la CGT SPIP 65 et conseillère pénitentiaire d’insertion et de probation au Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation.

Nos organisations s’indignent d’une telle réaction attentatoire à la liberté d’expression et au libre exercice de l’activité syndicale.

La CGT insertion probation et l’UGFF-CGT vous ont déjà alerté par un courrier en date du 18 avril 2016 qui est resté sans réponse et depuis notre camarade et collègue est toujours sans nouvelle concernant sa situation.
Nous rappelons avec force que la liberté syndicale est un droit humain universellement reconnu et protégé, une valeur fondamentale consacrée par la Constitution de l’Organisation Internationale du Travail depuis 1919.

Une expression syndicale dans la presse ne doit en aucun cas faire l’objet d’une sanction individuelle. Nous considérons que de telles pratiques ne sont que des tentatives aux fins de museler l’expression syndicale.

Le sujet évoqué dans cet article à savoir la mise en œuvre du plan de lutte anti terrorisme et la prévention de la radicalisation, ses impacts sur les missions de service public et la déontologie des personnels des SPIP ainsi que les interrogations soulevées font l’objet d’un débat légitime.

Nos organisations expriment toute leur solidarité à la conseillère pénitentiaire d’insertion et de probation et militante CGT du SPIP de Tarbes et vous demandent expressément, Monsieur le Garde des Sceaux, de faire respecter la liberté d’expression et les libertés syndicales au sein de votre Ministère et renoncer immédiatement aux poursuites disciplinaires  envisagées à son encontre.

Dans l’attente de vous lire ou de vous rencontrer, Monsieur le Garde des Sceaux, nous vous prions d’agréer l’expression de salutations distinguées.

 

Les organisations signataires :

La CGT Insertion probation
La Confédération générale du travail
L’UD CGT Hautes Pyrennées
L’UGFF-CGT
La CGT Pénitentiaire
La CGT PJJ
La CGT Services judiciaires et chancellerie
L’UGICT-CGT
la CGT EPIDE
Le SNEPAP-FSU
Le SNPES-PJJ
Le Syndicat de la Magistrature
La Ligue des droits de l’Homme

 

Téléchargez la lettre

Share This