Les manifestations citoyennes pour les droits des femmes ont réussi : le gouvernement espagnol retire son projet de loi restreignant le droit à l’avortement

Communiqué de l’AEDH

Mardi 23 septembre, le gouvernement espagnol a annoncé le retrait de son projet très controversé de restreindre le droit à l’avortement en Espagne. Le projet de loi aurait permis de restreindre les possibilités d’avortement aux cas de viols ou de risques importants pour la santé de la mère. Les plans du gouvernement ont déclenché d’importantes protestations de la société civile en Espagne et dans toute l’Europe au cours des derniers mois.

Le retrait du projet de loi est une victoire pour le droit des femmes de choisir. Il constitue un signal important pour les droits des femmes non seulement en Espagne, mais aussi dans toute l’Europe. Il montre ce que les citoyens peuvent atteindre lorsqu’ils s’unissent pour défendre les droits de chacun.

AEDH défend la maternité libre, responsable et désirée. Pour cela, il est essentiel d’assurer les services et le soutien appropriés et de permettre l’accès à l’avortement sûr pour les femmes le souhaitant. Nous nous opposons à toute réglementation qui remet en question la capacité de prise de décision des femmes et nous continuerons à lutter contre cette restriction des libertés.

Lisez le communiqué de presse conjoint de l’AEDH et de son membre espagnol l’APDHA mobilisant contre le projet de loi restreignant l’avortement, publié à l’occasion de la journée de la femme : http://www.aedh.eu/Ce-8-mars-a-l-occasion-de-la,2433.html.

 

L’Association Européenne pour la Défense des Droits de l’Homme (AEDH) regroupe des ligues et associations de défense des droits de l’Homme des pays de l’Union Européenne. Pour en savoir plus, consultez le site www.aedh.eu.

Share This