Les candidat-e-s à l’élection présidentielle ont débattu de l’avenir de la politique de l’enfance au forum du CEP-Enfance le 29 janvier 2022

Communiqué du collectif CEP Enfance, sont la LDH est membre

Les représentantes[1] d’Anne Hidalgo, de Yannick Jadot, de la “Majorité présidentielle”, de Jean-Luc Mélenchon, de Valérie Pécresse et de Fabien Roussel se sont exprimées devant 800 participant.es (sur place et en direct sur plusieurs réseaux sociaux).

Au cœur du débat, le CEP-Enfance souhaitait entendre les propositions des candidat.es sur les thèmes suivants : la lutte contre la pauvreté touchant les enfants et les familles, le respect intégral des droits de l’enfant, la revitalisation des services publics pour l’enfance, la formation des professionnels, la question d’un ministère de l’enfance et d’un code de l’enfance.

Pour retrouver les engagements des candidat.es sur la politique de l’enfance et écouter également les interventions préalables de Claire Brisset, Jean-Pierre Rosenczveig et Marie-Rose Moro, la vidéo intégrale du débat est en ligne : Les candidat.es à l’élection présidentielle ont débattu de l’avenir de la politique de l’enfance au forum du CEP-Enfance le 29 janvier 2022.

Le CEP-Enfance entend donner suite à ces échanges :

➜ En analysant les propositions entendues des candidat.es et en rendant publique notre appréciation sur leurs programmes pour l’enfance.

➜ En sollicitant des rencontres auprès de chacun, pour approfondir le débat sur leurs propositions et sur nos 10 exigences.

Le CEP-Enfance rappelle que son combat n’a pas commencé avec cette séquence électorale et ne se terminera pas à son terme. Il prendra donc toutes ses responsabilités pour porter et nourrir le débat et l’action dans l’espace public, d’ici les élections et après, autour de ses 10 exigences d’urgence pour la cause des enfants.

[1] Il s’agissait de Dominique Versini pour Anne Hidalgo, de Nathalie Maquoi pour Yannick Jadot, de Martine Brousse pour la “Majorité présidentielle, de Danièle Obono pour Jean-Luc Mélenchon, de Clotilde Derouard pour Valérie Pécresse et de Laurence Cohen pour Fabien Roussel.
Share This