La LDH soutient le film documentaire « On a grèvé », de Denis Gheerbrant

Sortie le 10 septembre 2014

L’histoire est exemplaire : celle d’une grève victorieuse, menée au printemps 2012 par une poignée de femmes employées comme femmes de chambre et gouvernantes de deux hôtels appartenant au puissant groupe Louvre Hôtels, financé par des fonds américains. Toutes sont d’origine africaine, avec quelques maghrébines ; beaucoup ne sont jamais allées à l’école et sont illettrées. Elles font un travail fatigant et pénible. Elles sont employées par une société de nettoyage sous-traitante qui les esclavagise : contrairement à la loi, elles sont payées à la tâche et non à l’heure et doivent travailler toute la journée, en fonction des départs des clients, et six jours par semaine, week-ends compris. Sans parler des salaires, indécents.

Au vu du scandale, les syndicats – CGT et petite CNT de l’hôtellerie – ont préparé la grève pendant un an. Presque toutes les employées sont syndiquées. Une caisse de grève est constituée, avec 40 euros par jour pour chacune, et les responsables viennent régulièrement les soutenir. L’unique décor, c’est le coin du pont de Suresnes où est situé l’un des hôtels. Elles sont là, dans la rue, tous les jours, solidaires, fières, chantant et dansant leurs revendications, déterminées mais pudiques quand les questions qui leur sont posées sont personnelles.

Au bout de vingt-huit jours de grève, alors que la lassitude menace, la direction cède. Elles sont désormais payées à l’heure de travail, pour des cadences diminuées d’un quart, obtiennent 100 euros mensuels supplémentaires, un second jour de repos hebdomadaire et le paiement de la moitié de leurs jours de grève. On a gagné ! L’année suivante, leur employeur étant en faillite, elles sont embauchées par le groupe Louvre Hôtels.

On peut regretter les défauts du film – des propos pas toujours audibles, dans un environnement urbain très bruyant, et une certaine lenteur, résultant du décor unique et de la longueur de la grève elle-même. Mais on ne peut que se réjouir de voir des femmes aussi démunies devenir les actrices de leur propre histoire en l’emportant contre mille fois plus puissant qu’elles.

 

On a grèvé
Film documentaire, France, 2014
Durée : 70 mn
Réalisation : Denis Gheerbrant
Production : Les Films d’Ici
Distribution : Zeugma Films
Voir la bande annonce du film

Share This