La visio contre les personnes étrangères, un dispositif illégal et injuste

Conférence organisée par l’Observatoire de l’enfermement des étrangers, en partenariat avec la LDH

La visio-audience ou visio-conférence s’est installée dans le paysage judiciaire insidieusement depuis plusieurs années, avec, comme champ d’expérimentation privilégié, le contentieux de l’enfermement des personnes étrangères. Avec des bases légales fragiles, ou carrément hors la loi, le dispositif de la visio se surajoute aux différentes violations des droits de la défense déjà existantes, éloignant encore un peu plus les personnes étrangères des juges et du droit à un procès équitable.

A l’issue d’un travail de recueil de témoignages d’avocat·es, de juges, d’observateurs et d’observatrices pendant plusieurs mois et à l’occasion de la sortie d’une note critique sur la visioconférence, l’Observatoire de l’enfermement des étrangers vous invite à une réunion publique qui aura lieu le : lundi 13 juin 2022 à 19 heures dans les locaux de la Ligue des droits de l’homme, 138 rue Marcadet, 75018 Paris et en visioconférence (lien communiqué ultérieurement)

Avec :
– Patrick Berdugo, Avocat au barreau de Paris, membre du SAF et de l’ADDE.
– Karine Parrot, Enseignante-chercheuse en droit, membre du GISTI
– et les témoignages des plusieurs observatrices et observateurs du Cercle des voisins (CRA de Cornebarieu), des observatoires du CRA de Oissel et de Vincennes, et d’autres ayant assisté aux audiences qui se sont tenues par visio à Paris.

Paris, 20 mai 2022

Share This