La LDH soutient la pièce « Anna Politkovskaïa » de Robert Bensimon

Actuellement au théâtre Déjazet à Paris

12 ans déjà, voulons-nous vraiment savoir ?

En arrivant au Kremlin en 2000, Vladimir Poutine avait promis d’instaurer en Russie la « dictature de la loi ». L’ancien agent du KGB s’engageait à mettre fin à la corruption, à offrir à chaque citoyen un niveau de vie décent… Mais s’il y a bel et bien une dictature en Russie, c’est celle exercée par un pouvoir impitoyable qui ne se soucie de la loi que lorsque cela l’arrange, explique Anna Politkovskaïa dans cette bouleversante chronique d’un pays à la dérive qu’elle nous décrit.

Combien de temps encore la population, apeurée et désespérée, va-t-elle se laisser faire?

Si révolution il y a en Russie, elle sera couleur rouge sang, prédit Anna Politkovskaïa !

L’auteur par ce spectacle s’attache à rendre hommage au combat de cette journaliste engagée, tout en s’accompagnant musicalement du romantisme russe.

Représentation du mercredi 7 novembre au samedi 8 décembre au théâtre Déjazet, 41 boulevard du Temple Paris 3e.

Un tarif préférentiel est accordé au membre de la LDH !

Dossier de presse

 

Débats autour du spectacle:

SAMEDI 17 NOVEMBRE À 17H30 :

Aude MERLIN, professeur de Sciences Politiques à l’Université libre de Bruxelles, auteur de Où va la Russie ?

 

SAMEDI 24 NOVEMBRE À 17H30 :

Marie MENDRAS, professeur à Sciences-Po Paris, membre du comité de rédaction de la Revue Esprit.

Zeinap GACHAÏEVA, défenseur des droits de l’Homme, surnommée « la colombe de Tchétchénie », elle fut une amie d’Anna Politkovskaïa.

Arié ALIMI, membre du comité centrale de la Ligue des droits de l’Homme.

 

SAMEDI 8 DÉCEMBRE À 17H30 :

Galia ACKERMAN, traductrice de nombreux ouvrages d’Anna POLITKOVSKAÏA dont elle fut l’amie. Elle est l’auteur de Traverser Tchernobyl.

Jean-François BOUTHORS, écrivain, éditeur en France d’Anna, auteur de Comment Poutine change le monde.

 

Relire le communiqué commun signé par la LDH le 26 septembre 2007: http://Anna Politkovskaïa – un crime contre la liberté

Share This