La LDH dénonce les menaces de mort contre Florence Bergeaud-Blackler 

Communiqué LDH

La LDH (Ligue des droits de l’Homme) a pris connaissance des menaces de mort reçues par une universitaire à la suite de la publication d’un livre, Le Frérisme et ses réseaux, l’enquête. Quelles que soient les critiques que l’on peut porter sur son travail et son ouvrage, et la critique libre est l’essence de la démocratie, il est inadmissible que l’autrice, Florence Bergeaud-Blackler, ait été menacée de la sorte. La LDH dénonce fermement ces menaces de mort.

La discussion, l’échange et le débat public doivent prendre le pas sur toute forme de violence.

Paris, le 20 juin 2023.

Télécharger le communiqué commun en pdf.


Suivez-nous sur :
Share This
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.