[infocom] LDH Aix-en-Provence – Rassemblement

 

mannonii

 

 

CERCLE DE SILENCE SAMEDI 9 SEPTEMBRE 11 h 30

Chers amis,

Après l’inacceptable condamnation de Cédric Herrou au début du mois d’août, la Cour d’appel d’Aix-en-Provence va se prononcer de nouveau sur un acte de solidarité envers des migrants venus d’Italie. C’est Pierre-Alain Mannoni qui, cette fois, va savoir s’il est considéré comme un délinquant par des juges qui n’ont pas hésité à alourdir en appel la peine infligée en première instance à son prédécesseur.

Il lui est reproché d’avoir transporté vers Nice, le 17 octobre 2016, trois jeunes Erythréennes en détresse, dont l’une était blessée, depuis un camp ouvert en urgence par un collectif d’associations à St Dalmas de Tende, afin de les déposer à la gare pour prendre un train à destination de Marseille où elles étaient attendues.

Ainsi, comme le résume très bien Didier Fassin, président du Comité pour la santé des exilés (Comede) :

Aujourd’hui, alors que, d’Afrique subsaharienne et du Moyen-Orient, des hommes, des femmes et des enfants cherchent refuge en Europe pour échapper, souvent au péril de leur vie, aux persécutions, à la guerre et à la misère, ce sont des associations et des individus qui, par compassion, devoir moral ou esprit citoyen, leur viennent en aide.

En France, ces nouveaux justes le font en se heurtant à l’Etat et à ses forces de l’ordre qui, en violation du droit international, s’agissant des demandeurs d’asile, et en contradiction avec les engagements gouvernementaux, s’agissant des mineurs isolés, s’efforcent, par tous moyens, d’empêcher ces migrants forcés d’entrer sur notre territoire*. Au déshonneur de la République, ils objectent avec sérénité et détermination l’honneur de l’humanité. Mais leur solidarité, le pouvoir ne la tolère pas : il en fait un délit.

 

Comme pour Cédric Herrou, Le cercle de silence d’Aix-en-Provence est totalement solidaire de Pierre-Alain Mannoni, il appelle à le soutenir massivement lundi prochain 11 septembre, à 13h30, devant la Cour d’appel. En attendant, nous vous invitons à venir nombreux au cercle de silence qui se tiendra Place de la Rotonde, du côté des Allées Provençales, samedi 9 septembre de 11h30 à midi. Nous y exprimerons notre indignation quant à l’attitude des pouvoirs publics vis-à-vis des migrants.

 

Philippe Chouard, pour le groupe de coordination du cercle du silence d’Aix-en-Provence

 

* Nous venons d’apprendre une “bonne” nouvelle :

Le tribunal administratif de Nice a condamné, lundi 4 septembre 2017, le préfet des Alpes-Maritimes, Georges-François Leclerc, pour violation du droit d’asile. Cette deuxième condamnation en six mois fait suite à l’examen du cas de trois Soudanais interpellés alors qu’ils se rendaient à Nice pour formaliser leurs demandes.

 

 

 

Share This