Incidents au meeting de Jean-Pierre Chevènement: réaction de la LDH

Monsieur le Ministre,

La LDH a appris les incidents qui se sont déroulés à AJACCIO, dans le cadre de la campagne électorale, à l’occasion de votre venue.

Chacun peut avoir l’opinion qu’il lui semble bon à propos du statut de la Corse, soit qu’elle conduise à être d’accord avec le statut qui vient d’être voté, soit qu’elle conduise à être en désaccord avec ce dernier, soit encore qu’elle amène à demander l’indépendance. Ces idées, et leur expression, font partie du débat démocratique.

En revanche, tenter de perturber une réunion publique d’un candidat à l’élection présidentielle constitue une atteinte à la démocratie que la LDH dénonce et condamne.

La LDH entend marquer sa désapprobation de tels agissements et, à ce titre, je rends publique cette lettre.

Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, en l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Michel Tubiana

Paris, 20 mars 2002

Share This