Femmes, vie et liberté : soutenons la lutte du peuple d’Iran

Appel à rassemblement samedi 22 octobre à 13h30, Esplanade des droits de l’Homme, Place du Trocadéro

Depuis la mort de Jina Mahsa Amini en détention après son arrestation arbitraire par la police des mœurs iranienne, la colère gronde en Iran. La terrible et sanglante répression du régime théocratique iranien a déjà causé des centaines de blessés et plus d’une centaine de morts, dont des enfants ou de très jeunes femmes, qui viennent chaque jour s’ajouter au sort de la jeune Kurde.

Cette répression, notamment au Kurdistan, Sistan et Baloutchistan, n’entame pas la détermination de milliers de femmes et d’hommes qui, dans toutes les régions du pays, descendent chaque jour dans la rue au péril de leur vie.

Faisant preuve d’un incroyable courage, les femmes ont été les premières à défier le pouvoir en refusant le port obligatoire du voile. Ce mouvement a vite gagné une grande partie de la jeunesse et c’est aujourd’hui une large part du peuple iranien qui se bat pour sa liberté, sa dignité, pour la démocratie et pour l’égalité.

  • Pour dénoncer la répression qui s’abat sur celles et ceux qui manifestent pacifiquement.
  • Pour dénoncer les violences policières, les arrestations arbitraires, les tortures et l’impunité de ceux qui les commettent.
  • Pour soutenir les droits des femmes et la lutte du peuple d’Iran pour la liberté.

Plus que jamais, chaque témoignage de solidarité compte, soyons nombreuses et nombreux à nous rassembler :

Samedi 22 octobre à 13h30

Esplanade des droits de l’Homme

Place du Trocadéro

Premiers signataires : LDH, CNDF, Ligue de défense des droits de l’Homme en Iran, Ligue des femmes iraniennes pour la démocratie, Centre culturel Pouya, Amnesty International – France, CFDT, FIDH, Fidl, Mrap, SOS racisme, Unsa.

Autres signataires : ACAT-France, Aide humanitaire et journalisme (AHJ), Alliance des femmes pour la démocratie, Amoureux au ban public, Animafac, Association des Kurdes résidents en France, Association des femmes iraniennes en France (Afif), Centre d’études et d’initiatives de solidarité internationale (Cedetim), Collectif pour une Syrie libre et démocratique (CPSLD), Comité pour le respect des Libertés et des droits de l’Homme en Tunisie (CRLDHT), Conseil démocratique – Paris (pour soutenir les mouvements populaires en Iran), Réseau Euromed France (REF), Fédération des Tunisiens pour une citoyenneté des deux Rives (FTCR), Femmes Egalité, Femmes solidaires, France libertés – Fondation Danielle Mitterrand, Les guerrières de la paix, Memorial 98, Mouvement de la paix, Mouvement des femmes kurdes de France (TJK-F), Initiative pour un autre monde (Ipam), Libre pensée 75, Osez le Féminisme !, Coordination nationale Pas sans Nous, Réseau voix des femmes sans frontières (VFSF), Réseau d’actions contre l’antisémitisme et tous les racismes (RAAR), Solidarité laïque, Syndicat des avocats de France (Saf), Fédération nationale Solidarité femmes (FNSF), Union des femmes socialistes kurdes (SKB), La voix lycéenne.

Paris, le 20 octobre 2022

 

Share This