Journée de mobilisation et d’échange : Avec les mineurs non accompagnés, les familles étrangères précaires

Droits des étrangers

LDH : Dijon

Date
16/10/2021 - 14h45

Lieu
Maison-Phare
2 allée de Grenoble, 21000 Dijon

Ajouter au calendrier : iCal ou webcal ou Google


Journée de mobilisation et d'échange : Avec les mineurs non accompagnés, les familles étrangères précaires

Qui que vous soyez, militants, enseignants, élèves, avec ou sans papiers, simple citoyen, partisan d’une société intelligente et fraternelle, cette journée, consacrée aux Mineurs Non Accompagnés (MNA), aux familles étrangères au statut précaire, vous permettra de faire des rencontres, de mieux cerner les enjeux du dossier “immigration”, trop souvent réduit à des flux désincarnés ou à des stéréotypes stigmatisants. Un visage, une histoire, un témoignage en apprennent plus que des statistiques.

Le 16, il s’agira donc de faire le point sur la situation des MNA et des jeunes majeurs afin d’envisager l’avenir concrètement, avec pugnacité mais aussi d’écouter celles et ceux qui ont dû s’exiler. Agir, ne pas subir !

Le 16, il sera aussi question de cela, du monde que nous voulons, que nous défendons et dont nous sommes collectivement responsables.

La journée se déroulera en deux temps à partir de 14h45.

Un premier consacré aux jeunes, mineurs et majeurs.

Après la projection d’un film de 30 minutes réalisé par des jeunes MNA et présenté par l’un d’eux, différentes interventions se succéderont.

À 15h15, sera évoquée la question de l’accueil des MNA au sein des établissements scolaires. Des enseignants présenteront leur travail et évoqueront les études et filières proposées aux élèves étrangers.

Se succéderont ensuite différents acteurs impliqués dans les dossiers des MNA.

  • Stéphane RAVACLEY, le boulanger de Besançon mobilisé dans le soutien de son salarié menacé et fondateur du réseau « patrons solidaires » détaillera son combat.
  • Un bénévole associatif expliquera les différents aspects de “l’accompagnement”.
  • Une avocate spécialisée en droit des étrangers parlera de son travail.
  • Enfin, des témoignages de jeunes clôtureront cette première partie.

Après une pause de 15 minutes, commencera une seconde partie consacrée aux familles et aux enfants.

De 17 à 19 heures, des familles et enseignants interviendront.

Ceux du Collège Clos de Pouilly qui ont créé l’association “Clos-exister” pour venir en aide aux familles d’élèves menacées d’expulsion décriront leur expérience sur le terrain. Des professeurs des écoles leur succéderont. Pour finir et avant d’écouter des témoignages vécus, un bénévole associatif évoquera la difficile régularisation des familles, à la fois course de fond et parcours du combattant.

Et parce qu’il ne faut jamais oublier l’essentiel, la convivialité, à 19 heures, les participants pourront manger, boire et écouter de la musique.

Rendez-vous donc le 16 octobre, à la Maison Phare 2, allée de Grenoble à Dijon !