Conférence-débat : “Action non violente et de désobéissance civile : seule manière d’être entendu.e ?”

Libertés et démocratie

LDH : Toulouse

Date
23/03/2022 - 19h00

Lieu
8 rue de Bagnolet
8 rue de Bagnolet, 31100 Toulouse

Ajouter au calendrier : iCal ou webcal ou Google


Conférence-débat : "Action non violente et de désobéissance civile : seule manière d’être entendu.e ?"
Dans le cadre du cycle annoncé de trois réunions sur le fonctionnement démocratique de notre société et les atteintes actuelles aux libertés, la prochaine réunion proposée par la section LDH de Toulouse aura pour thème : L’action non violente et de désobéissance civile reste-t-elle la seule manière d’être entendu.e ?
Les formes d’expression citoyenne et démocratique étant de moins en moins entendues ou prises en compte par les gouvernants, ne reste-t-il que l’action non violente pour s’opposer à des projets ou mesures portant atteintes aux droits humains, à l’environnement…
Nous avons invité :
1) deux mouvements qui expliqueront leur choix de recourir à ces modes d’action:
• Les faucheurs volontaires qui ont eu recours à ce mode d’action il y a plus de 20 ans pour s’opposer au développement des cultures OGM ;
• Extinction Rebellion qui est mouvement international fondé en 2018 à Londres et qui dénonce l’inaction climatique des gouvernements ;
2) Une avocate, Marie Christine Etelin, qui a défendu des faucheurs volontaires et qui nous dira comment la justice appréhende aujourd’hui ce type d’action non violente et si les motifs à agir de la sorte mis en avant par les militant.e.s inculpé.es sont davantage pris en compte par les magistrats, en particulier les raisons d’urgence climatique.