Conférence-débat : “Pourquoi une énième loi asile et immigration ?”

Droits des étrangers

LDH : Poitiers

Date
26/09/2023 - 20h00

Lieu
La Maison du Peuple
4 rue Saint Paul , 86000 Poitiers

Ajouter au calendrier : iCal ou webcal ou Google


Conférence-débat : "Pourquoi une énième loi asile et immigration ?"

Que demandent les associations et organisations respectueuses des Droits Humains ? Êtes-vous pour une Convention Citoyenne sur l’immigration ? Venez en débattre avec Marie-Christine Vergiat, co-présidente de la LDH.

Pour la LDH, le nouveau projet de loi asile et immigration du gouvernement conduit à une négation radicale des droits fondamentaux des personnes migrantes. Il a pour objectif de radicaliser les pratiques préfectorales arbitraires et répressives : systématisation des obligations de quitter le territoire français (OQTF) et des interdictions de retour sur le territoire français (IRTF), augmentation des assignations à résidence et du nombre de centres et locaux de rétention administrative. Le projet s’inscrit délibérément dans une vision répressive dont témoigne l’obsession des expulsions et l’inscription des sans-papiers au fichier des personnes recherchées. Les personnes migrantes sont déshumanisées et considérées uniquement comme de la main d’œuvre potentielle, précaire, limitée aux métiers dits “en tension”. Le projet prévoit des moyens pour empêcher d’accéder ou de rester sur le territoire, au lieu d’ accueillir dignement celles et ceux qui fuient la guerre, les persécutions, la misère ou les conséquences du dérèglement climatique…

L’examen du projet de loi asile et immigration au Sénat, qui devait débuter le 28 mars, a été reporté par le gouvernement. Ce projet de loi était contesté par les parlementaires de gauche et de droite, dénoncé par les associations, la Défenseure des droits et la communauté scientifique. L’annonce du découpage en plusieurs textes du projet de loi semble abandonné. Des citoyens et citoyennes, des chercheurs et chercheuses, des personnalités, des associations ont appelé le Chef de l’Etat à saisir la chance d’un débat apaisé par  la tenue d’une convention citoyenne sur la migration.

Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.