Conférence-débat : « Mayotte, quels véritables enjeux là bas et en métropole ? »

Partout dans le monde

LDH : Dijon

Date
09/05/2023 - 18h30 - 20h00

Lieu
Maison des Associations
2 rue des Corroyeurs, 21000 Dijon

Ajouter au calendrier : iCal ou webcal ou Google


Conférence-débat : « Mayotte, quels véritables enjeux là bas et en métropole ? »

Alors que Macron est contesté par une large partie de la population pour sa réforme des retraites, alors que la démocratie et les libertés sont mises à mal, rien n’est plus urgent pour Darmanin et Macron que de « régler le problème » de Mayotte en y apportant « la paix républicaine » avec l’envoi d’un contingent de 1300 gendarmes, le projet de raser des milliers d’habitations et d’expulser des milliers de « migrant.e.s » vers les Comores.

Les médias relaient un discours qui fait le parallèle entre l’immigration en France et la situation à Mayotte, en légitimant les mesures exceptionnelles prises par le gouvernement français sans prendre en compte les origines de l’état critique dans lequel vit la population. Or l’histoire et la situation à Mayotte, méconnues de beaucoup d’entre nous, ne sont pas celles qu’on nous décrit à longueur de JT, et les solutions apportées méconnaissent les droits humains élémentaires.

*Quelle est l’histoire qui lie Mayotte, les Comores et la France ? Comment une seule île de l’archipel a t elle pu rester française ? Quels sont les enjeux de cette situation ?
*Quelle est la situation sociale, économique du département français qu’est Mayotte ? La population a t elle accès à ses droits ?
*Quelle est la situation aux Comores ? Quelles sont les relations entre les populations des Comores et de Mayotte ?

L’Association des Comoriens de Dijon apportera explications et témoignages pour répondre à ces questions.
Nous nous interrogerons également sur l’irruption du « problème de Mayotte » dans l’actualité en métropole. Et sur les visées du gouvernement en direction de l’opinion publique concernant le « problème migratoire » et les droits humains qui ne seraient pas donnés à tou.te.s.


Suivez-nous sur :
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.