Appel à Rassemblement : Cercle de silence

Droits des étrangers

LDH : Aix-en-Provence

Date
12/02/2022 - 11h30

Lieu
Allées provençales
Allées provençales, Aix-en-Provence

Ajouter au calendrier : iCal ou webcal ou Google


Appel à Rassemblement : Cercle de silence

Plusieurs séquences électorales se profilent à l’horizon du printemps prochain, elles sont l’occasion pour quelques-uns des candidats déclarés de faire un tableau inexact, trompeur, haineux, souvent effrayant de la présence en France d’étrangers y compris de citoyens établis d’origine étrangère.

Ce tableau s’accompagne pour les plus radicaux d’annonces ubuesques sur le sort qu’ils réserveraient à ceux qui cherchent refuge et protection, et pire encore, à tous ceux qu’ils jugent non conformes à leur modèle de société discriminatoire, lequel pointe et rejette des groupes entiers d’habitants de nos quartiers, groupes qualifiés d’inassimilables.

A part les associations de solidarité militante habituelles, et quelques sensibilités classées à gauche, on ne perçoit malheureusement pas de contestation d’envergure de ces propos et desseins nauséabonds.

On constate bien au contraire, une volonté assez générale de réduire les flux migratoires comme les dirigeants en charge des affaires de l’Etat ainsi que de nombreux responsables politiques de tous bords désignent les mouvements de population en détresse.

Ils n’hésitent pas, pour stopper l’immigration, à préconiser le renforcement et la généralisation de procédés inhumains et parfois criminels qui s’appuient, en dehors de toute infraction pénale de la part des exilés, sur des instruments coercitifs tels que FRONTEX, les Hot spots (plateformes régionales de débarquement selon le vocabulaire de la Commission européenne), les centres de rétention administrative, les zones d’attente aéroportuaires, etc.

Les cercles de silence se doivent de manifester une opposition résolue à ces traitements qui s’apparentent à du racisme puisqu’il s’agit, sans le reconnaître expressément, de réaliser une sorte d’étanchéité entre les peuples – vis-à-vis surtout de certains peuples – en contradiction absolue avec le droit international et les droits fondamentaux de toutes les femmes et de tous les hommes qui vivent sur cette terre.

Le cercle de silence d’Aix-en-Provence demande dès aujourd’hui aux candidats, à la présidentielle comme aux législatives, de reprendre à leur compte cette devise et de s’engager à modifier en conséquence les modalités d’accueil et toute la réglementation concernant les étrangers, en France comme dans la Communauté Européenne.

Nous réclamons notamment à leur intention, et en urgence :

·       La disparition de FRONTEX pour faire place à un organisme de secours et de soutien aux émigrés dans les zones de passage terrestres et maritimes dangereuses

·       Des voies sécurisées pour rejoindre le pays de leur choix

·       Des conditions d’accueil dignes et bienveillantes dans nos contrées privilégiées

·       La fermeture irrévocable des zones d’attente et des centres de rétention administrative

Nous vous attendons nombreux au cercle de samedi prochain 12 février, de 11h30 à midi, place de la Rotonde à l’orée des Allées Provençales.