Appel à rassemblement : “Gardez votre vieux monde, nous en voulons un sans violence sexiste et sexuelle”

Droits des femmes

LDH : sarthe

Date
11/01/2024 - 18h00

Lieu
devant la préfecture de la Sarthe
Place Aristide Briand, 72000 Le Mans

Ajouter au calendrier : iCal ou webcal ou Google


Appel à rassemblement : "Gardez votre vieux monde, nous en voulons un sans violence sexiste et sexuelle"

Le collectif féministe Unitaire relaie l’appel national « Gardez votre vieux monde, nous en voulons un sans violence sexiste et sexuelle » qui appelle à des rassemblements devant toutes les préfectures ou les palais de Justice de France le jeudi 11 janvier 2024.

Pour en finir avec toutes les violences faites aux femmes, aux enfants et aux minorités de genre, nous dénonçons, nous agissons, nous luttons sans relâche contre ce fléau.  Nous écoutons les paroles des victimes. Leurs drames ne sont pas des fictions. Nous sommes solidaires et déterminées face à cette réalité qui touche toutes les femmes, qu’elles soient célèbres ou non. Nous sommes fières de chacune d’entre nous, de celles qui parlent et de celles qui ne peuvent pas. Dans ce monde qui laisse les victimes dernières de cordée sans justice, nous croyons à la présomption de sincérité.

Emmanuel Macron a ignoré les victimes, en faisant l’éloge de Gérard Depardieu mis en examen depuis 2020 pour viol et agression sexuelle.

Le président n’a pas eu un mot de solidarité à l’égard des victimes présumées et pas le moindre regard critique sur les propos et agissements répréhensibles relevant de la justice dont tout le monde a été témoin grâce au reportage de Complément d’enquête.

Ce choix assumé de se tenir du coté d’un auteur de violences, venant d’un président de la République, garant des institutions, invalide la parole des plaignantes et entrave leur recours à la justice, anéantit leurs espoirs de reconnaissance du préjudice subi, contrarie leurs tentatives de reconstruction. Autoproclamé champion de la lutte contre les violences faites aux femmes, le président Macron s’est fait en plusieurs occasions le défenseur des agresseurs présumés.

Depuis #Metoo, la tolérance sociale reculait, des progrès étaient accomplis. Ne laissons pas anéantir ces progrès par des propos irresponsables du président de la République.

Le vieux monde doit disparaître : ne laissons pas ceux qui ont peur de le perdre défendre ses vestiges pourrissants.

Le collectif Féministe unitaire

Section LDH de la Sarthe


Suivez-nous sur :
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.