Élection présidentielle : un système à revoir

Le système des parrainages actuellement en vigueur pour les candidatures à l’élection présidentielle n’est manifestement pas satisfaisant. En faisant peser, essentiellement, sur des élus locaux, en particulier les maires, la responsabilité de désigner qui peut être candidat, on détourne de sa finalité un système qui avait pour objectif de préserver la dignité de l’élection présidentielle : la défense des intérêts politiques de certains peut, à l’évidence, conduire à priver les électeurs d’un choix pluraliste, toujours nécessaire en démocratie.

La LDH demande que soit entamée, rapidement, une réflexion qui conduise à proposer une autre méthode de parrainage. C’est, en fait, non seulement aux élus mais aussi aux citoyens eux-mêmes qu’il appartient de déterminer qui, respectant les principes de la démocratie, peut être candidat.

Paris, le 26 mars 2002

Share This