écrits pour la fraternité – Cat. 5 : 3ème prix individuel

2016-2017

« Du pain en tant de paix est meilleur que du gâteau en temps de guerre »

 

Le temps des coquelicots

 

Même sans son lit de verdure,

Il continue de pousser,

Malgré les bombes de la guerre, dure

Et la douleur des soldats touchés.

 

Les maris partis à la guerre,

Laissent une femme en détresse.

Le cœur arraché, elles n’ont plus que les prières

Pour un mari qui a peur de perdre sa princesse.

 

Ils se remémorent le goût des repas d’antan,

En temps de paix, alors qu’ils mangent par terre,

Risquant de se faire tuer à chaque instant.

Ils n’espèrent qu’une chose : la fin de cette misère.

 

Ils rêvent d’un temps agréable, paisible, où

Manger ne serait-ce qu’un bout de pain,

Entouré de sa famille, était un bijou.

Maintenant, ils attendent la fin.

 

Même sans son lit de verdure,

Il continue de pousser,

Accroché à nos vestes, il dure

Sur nos cœurs, le joli coquelicot de la paix.

 

Marie Lejeune, 1ère année CAP AMFC, lycée Léo Lagrange, Bully-les-Mines – LDH Arras

Institutrice : Laure Nicolle

 

Share This