écrits pour la fraternité – Cat. 5 : 2ème prix collectif

2016-2017

« Du pain en tant de paix est meilleur que du gâteau en temps de guerre »

 

Enfants soldats

 

Enfants de la guerre qui n’avez pas le choix

Mais qui, malgré tous les tracas, gardez la foi,

Vous qui survivez dans un océan de pierres

Et qui n’avez jamais vu un brin de lumière,

Vous qui n’entendez que les innombrables cris

D’une guerre sans humanité et sans merci,

 

C’est cette guerre-là qui a provoqué en vous

Une immense haine qui vous maintient toujours debout

Dans l’unique but de ne jamais relâcher,

Le courage qui vous permettra d’avancer

Et ainsi vous procurer cette envie de croire

En un avenir qui sera rempli d’espoir.

 

Petits soldats qui marchez sans cesse tout droit,

Qui ne laissez jamais paraître vos effrois,

Dans votre rude situation d’impuissance

Vous recherchez seulement une reconnaissance

Qui pourrait paraître simplement à vos yeux

Comme l’ultime symbole d’un jour heureux.

 

Ainsi je sollicite la population,

A ressentir juste une infime compassion

Et nous, modestes Hommes du monde réel,

A leur permettre de voler de leurs ailes,

Car, pour eux, il vaut mieux du pain en temps de paix

Qu’un petit et simple gâteau en temps de guerre.

 

Jeanne Nicolle, Juliette Rigaud, classe de 2nde 1, lycée G. Cabanis, Brive – LDH Brive-Corrèze

Institutrice : Céline Bugé

 

 

 

Share This