écrits pour la fraternité – Cat. 5 : 1er prix collectif

2016-2017

« Du pain en tant de paix est meilleur que du gâteau en temps de guerre »

 

Tant de guerres, temps de guerre

 

Notre enfance n’a-t-elle pas été marquée par le pain ?

Lorsque maman préparait ce délice à base de levain,

Nos n’avons jamais connu la guerre,

Mais notre arrière-grand-père s’était battu pour ses frères.

 

Manger une part de dessert, en temps de guerre,

Laisse un goût fort amer,

Manger du pain en famille,

Vaut mieux que du gâteau sous la menace des torpilles.

 

Toutes les victimes de nombreux conflits

Seraient sûrement de cet avis,

Tous ces petits bambins

Qui aimeraient tellement savourer du bon pain

 

Dans de douillettes maisons

Plutôt que dans de lugubres prisons.

Lorsque les Hommes auront compris

Qu’il vaut mieux être amis qu’ennemis.

 

Il n’y aura plus ni pain, ni dessert,

Tant que le monde sera en guerre.

 

Tanguy Rambure, Louis Sarrat, lycée agro environnemental d’Arras, Tilloy-les-Mofflaines – LDH Arras

Institutrice : Amélie Beauvois

 

 

Share This