écrits pour la fraternité – Cat. 4 : 3ème prix individuel

2016-2017

« Du pain en tant de paix est meilleur que du gâteau en temps de guerre »

 

Vivre en ruine

 

Je suis perdue, sans abri, terrifiée.

Notre maison fut bombardée en premier,

Le toit, les murs s’étaient écroulés sur nous.

J’avais été la seule à m’extraire de dessous.

Maintenant, toute la ville est en morceaux

Et tous les habitants avancent en sanglots.

Alors, je me suis réfugiée dans un petit coin.

Je vois des hommes armés arriver au loin,

Ils tentent de nous protéger, de nous encourager

Mais nous savons tous que nos vies ont, en ce jour, basculé.

J’avais connu la paix et maintenant je vis la guerre.

Il y a quelques minutes, il y avait mon père, ma mère, mon frère, ma sœur et mon chien

Et nous riions pour tout et pour rien.

Je me sentais en sécurité !

Maintenant, tout est terminé.

Derrière moi, des hommes effrayants,

Des femmes en sang, des enfants pleurant.

Chaque pas devient de moins en moins rassurant.

Mais pourtant, la vie continue

Laissant derrière la paix et le pain tant attendus.

 

Sarah Gardiennet, collège Christiane Perceret, Semur-en-Auxois – LDH Montbard-Auxois

Institutrice : Annie Le Provost

 

 

Share This