écrits pour la fraternité – Cat. 4 : 1er prix individuel

2016-2017

« Du pain en tant de paix est meilleur que du gâteau en temps de guerre »

 

Un bout de pain

 

Confinés sous les bas-fonds de la terre

Les corps des soldats sanglants de la guerre

Les rats, la pluie, l’odeur infecte,

Nous font nous sentir abjects.

 

Le gâteau comme récompense

Ne changera pas le fait que l’on pense

A toutes les horreurs qu’on traverse

A tous les moments où l’on se blesse.

 

Nous voilà savourant un bout de pain

Observant le soleil à travers la fenêtre

Qui se lève au petit matin

Laissant jouer de petits êtres.

 

Cette légère brume du matin

Nous rappelle en vain

Que la guerre n’est pas si loin

Même si elle a passé son chemin.

 

Aurore Delahaye, classe de 3e A, collège Paul Bert, Evreux – LDH Evreux

Institutrice : Sylvie Aussourd

 

 

Share This