écrits pour la fraternité – Cat. 1 : 3ème prix collectif

2016-2017

« Du pain en tant de paix est meilleur que du gâteau en temps de guerre »

 

Et pour toi ?

 

Pour moi, Sihame, la Guerre c’est la mort

Qui ne vaut pas une belle médaille d’or.

 

Pour moi, Nilda, la Paix c’est la liberté

Et je voudrais pouvoir toujours la chanter.

 

Pour moi, Denis, la Paix c’est un sourire

Car j’en ai marre de tous ces soupirs.

 

Pour moi, Touhami, la paix c’est la gentillesse

Qui nous unit dans la joie et la tristesse.

 

Pour moi, Ajmal, la paix c’est la politesse :

Merci, au revoir, bonjour … et tout le reste.

 

Pour moi, Ihlem, la Guerre c’est le danger

Et la peur de ne pas pouvoir manger.

 

Pour moi, Merve, la paix c’est le partage

Avec les gens rencontrés en voyage.

 

Pour moi, Melda, la paix c’est aider

Toutes les personnes en danger.

 

Pour moi, Houssine, la paix c’est le bonheur

Qui à toute heure fait battre nos cœurs.

 

Pour moi, Kayla, la paix c’est le respect

Qui nous conduit tous à la fraternité.

 

Pour moi, Roukia, la Guerre c’est le malheur

Qui nous fait compter minutes et heures.

 

Pour moi, Tesabe, la Paix c’est la discussion

Menée avec raison et sans trop de passion.

 

Pour moi, Serife, la Paix c’est la sécurité

Qui permet de préserver notre bonne santé.

 

Pour moi, Lina, la Paix c’est le calme

Entre tous les hommes et toutes les femmes.

 

Pour moi, Myriam, la Guerre c’est le bruit

Que l’on peut entendre jours et nuits.

 

 

Pour moi, Gulnur, la Paix c’est le pardon

Et c’est le plus beau de tous les dons.

 

Pour moi, Babuyagui, la Paix c’est la générosité

Et non pas la cruauté ni la méchanceté.

 

Pour moi, Merve, la Paix c’est la solidarité

Car tous ceux qui sont malheureux sont mes invités.

 

Et pour toi,

La Guerre, la Paix, c’est quoi

 

 

Ilhem Meallaoui, Babaryagui Canute, Lina Milaf, Mervé Uygur, Gulnur Ergen, Roukia Boina, Ajmal Abdoulbastoi, Merve Ozkara, Houssine Saïdi, Kayla Bounou, Deniz Uygur, Siham Lyoubi, Nilda Yildirim, Miriam El Yagoubi, Touhami Boina, classe de CP/CE1/CE2, école Thérèse Simonet en atelier périscolaire “Club Courteline” de Brive-la-Gaillarde – LDH Brive – Corrèze

Institutrice : Mylène Dupont

 

Share This