‘D’une rive à l’autre de la Méditerranée’

Toulon a été transformé par l’arrivée, depuis une cinquantaine d’années, de nombreuses familles venues de l’autre côté de la Méditerranée : rapatriés d’Algérie, de Tunisie ou du Maroc, et familles de Maghrébins – harkis, travailleurs immigrés, réfugiés.

Les Toulonnais d’aujourd’hui, qu’ils soient originaires de ce côté ou de l’autre de la Méditerranée, ont souvent tendance à se côtoyer sans se connaître. Et pourtant, ils en auraient des choses à se dire !

Cinquante ans après l’indépendance de la Tunisie et du Maroc, quarante ans après celle de l’Algérie, la LDH propose aux Toulonnais de se rencontrer, de dialoguer pour mieux se connaître, afin de mieux vivre ensemble.

Il faudrait parler du passé. Que les témoins de cette époque puissent être entendus, sans exclusive et sans a priori. Pourquoi ne pas imaginer une Fondation toulonnaise de la mémoire coloniale – FTMC – qui pourrait recueillir leurs témoignages ? N’est-ce pas d’ici que les Français sont partis conquérir l’Algérie ?

Mais il s’agit surtout d’envisager le présent et l’avenir. Comment nous enrichir de nos différences ? Comment utiliser les liens avec l’Afrique du Nord pour féconder l’avenir ?

C’est dans ce cadre que la LDH caresse un projet ambitieux : celui de jumeler Toulon à une ville algérienne.

Nous faisons appel à toutes celles et tous ceux, individus ou associations, qui souhaitent participer à ces projets. Contactez-nous ! Aidez nous à organiser une journée d’échanges qui pourrait se tenir vers la fin de 2002, et qui aurait pour thème « d’une rive à l’autre de la Méditerranée ».

Toulon, le 28 janvier 2002

LDH Section de Toulon
BP 5170
83094 TOULON cedex
Mail ldh.toulon@wanadoo.fr
site Internet http://www.ldhtoulon.fr.st

Share This