Discriminations à Vitrolles

La décision de la municipalité de Vitrolles de verser une allocation de naissance de 5.000 F. aux familles dont l’un des parents est français ou ressortissant de l’Union européenne, est un acte de discrimination révoltant. Faut-il rappeler qu’aux termes de l’article 1 de la Déclaration des droits de l’homme : ‘ Les hommes naissent égaux en droits ‘.

Les époux Mégret et le Front national savent que cette véritable provocation est illégale puisqu’une décision de même nature prise par le maire de Paris en 1984 a été annulée. Une autre décision du maire de Saint-Maur a donné lieu à une plainte de la Ligue des droits de l’homme.

Paris, le 23 janvier 1998

 

Share This