Aide au retour volontaire

 

Qu’est-ce que l’aide au retour volontaire ?

Il s’agit d’un dispositif qui permet, lorsque vous êtes en situation irrégulière en France, de demander de l’aide à l’administration pour retourner dans le pays dont vous avez la nationalité.

Il ne s’agit pas d’un retour forcé. Pour en bénéficier, vous devez avoir la volonté de repartir.

 

Dans quel cas peut-on demander l’aide au retour volontaire ?

Vous pouvez la solliciter uniquement si vous résidez en France depuis plus de six mois et si :

– vous êtes en situation irrégulière ;

– vous faites l’objet d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF) ou d’un arrêté de reconduite à la frontière ;

– vous avez déposé une demande d’asile que vous souhaitez retirer ou si votre demande d’asile a été rejetée.

Vous ne pouvez pas pas la solliciter si je suis placé en centre de rétention administrative.

Vous ne pouvez bénéficier de cette aide qu’une seule fois.

 

De quoi se compose cette aide ?

– Une aide administrative pour préparer votre voyage ;

– une prise en charge de vos frais de voyage ;

– une allocation de 650 euros pour vous et le même montant pour votre conjointe/conjoint et vos enfants (300 euros si vous n’avez pas besoin de visa pour entrer en France) ;

– à titre exceptionnel, une allocation forfaitaire complémentaire de 150 euros si vous avez un passeport en cours de validité.

L’allocation est versée en une fois au moment de votre départ.

 

Quelle démarche entreprendre pour bénéficier de cette aide ?

Pour cela, vous devez remplir un formulaire à envoyer à l’antenne de l’office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii) territorialement compétente.

 

Share This