Convergence Palestine : tous à Paris, le 18 octobre 2014

Tract_convergence.indd

 

Après les Conver­gences, les 91011 octobre dans nos régions…

 

Le 18 octobre à Paris, à 14h00, place de la République

INTERMÈDES MUSICAUX : KERY JAMESVOLOHAROLD,ADRIAN CHAILLOU

Prises de paroles : res­pon­sables poli­tiques, syn­dicaux et asso­ciatifs et jeunes militants

 

 

 

 

Téléchargez le tract

 

CONVER­GENCE PALESTINE

Après les 9−10−11 octobre dans nos régions… Le 18 octobre à Paris

 

ENSEMBLE NOUS DIRONS : ÇA SUFFIT ! BASTA !

Une fois de plus l’Etat d’Israël bafoue les règles du droit international et humanitaire et des droits humains les plus élémentaires. Avec l’agression contre la population palestinienne de Gaza, il a dépassé les limites.

L’IMPUNITE GARANTIE… C’EST UN FEU VERT AUX CRIMINELSDE GUERRE

Ces vio­la­tions sans limites du droit inter­na­tional ne seraient pas pos­sibles sans l’impunité dont béné­ficie Israël depuis des décennies. Les bonnes paroles de nos gou­ver­nants ne suf­fisent pas. Les larges sec­teurs de l’opinion qui se sont mobi­lisés cet été attendent des actes poli­tiques concrets : Il faut obtenir sans délai la levée du blocus de Gaza et, au-​​delà, la fin de la colo­ni­sation et de l’occupation.

Pour cela, la France doit

SANCTIONNER L’ETAT D’ISRAEL

– Mettre l’embargo sur les armes et cesser toute coopé­ration mili­taire avec Israël

– Interdire l’entrée des pro­duits des colonies et toute relation d’affaires pro­fitant à la colonisation

– Faire suspendre l’accord d’association UE-​​Israël

RECONNAITRE L’ETAT DE PALESTINE

Elle doit aussi engager des pour­suites contre les Français auteurs ou com­plices de crimes de guerre lors des opé­ra­tions contre la popu­lation palestinienne.

C’est pour porter ces exi­gences que dans la suite de nos mobi­li­sa­tions locales, nous conver­gerons sur Paris le 18 octobre.

Cette ini­tiative est portée et sou­tenue aux côtés de l’AFPS par diverses orga­ni­sa­tions de défense des droits de l’Homme, des syn­dicats et des partis politiques.

 

Vous trouverez également ci-dessous la pétition « Gaza, colo­ni­sation, crimes de guerre : des sanc­tions pour en finir avec l’impunité d’Israël »

Gaza, colo­ni­sation, crimes de guerre : des sanc­tions pour en finir avec l’impunité d’Israël

Pétition adressée à M. François Hol­lande, Pré­sident de la Répu­blique, et au gou­ver­nement français

L’attaque israé­lienne lancée mas­si­vement en juillet 2014contre la popu­lation pales­ti­nienne de Gaza exprime une fois de plus le déni par l’État d’Israël de toutes les règles du droit inter­na­tional et huma­ni­taire et des droits humains les plus élé­men­taires. Ceux qui en sont res­pon­sables devront répondre devant la justice des crimes de guerre commis, voire de crimes contre l’humanité.

Cette attaque est inter­venue dans la logique du rejet par Israël du pro­cessus pales­tinien de récon­ci­liation nationale, qui avait été salué entre autres par l’Union Euro­péenne et les États-​​Unis, et qui consti­tuait une immense chance pour la paix.

Une fois de plus, c’est l’intolérable impunité dont béné­ficie l’État d’Israël qui pousse celui-​​ci à des vio­la­tions sans limites du droit international.

Devant cette agression mili­taire dirigée contre la popu­lation de Gaza et ses infra­struc­tures les plus vitales, les pays membres de l’UE, dont la France, ne peuvent laisser se pour­suivre de tels mas­sacres et exac­tions à grande échelle sans prendre des sanc­tions adaptées pour contraindre Israël à renoncer à toute opé­ration mili­taire dirigée contre la popu­lation pales­ti­nienne, et à cesser l’agression per­ma­nente que consti­tuent le blocus et le siège de Gaza, la colo­ni­sation en Cis­jor­danie et l’expulsion d’habitants pales­ti­niens de Jéru­salem Est.

Les soussigné(e)s demandent au Pré­sident de la Répu­blique et au gou­ver­nement français :

de cesser immé­dia­tement toute coopé­ration mili­taire avec Israël et de mettre un embargo total sur les armes à des­ti­nation d’Israël,

d’agir de manière éner­gique et publique pour que soit décidée, dès le pro­chain Conseil Européen, la sus­pension sans délai de l’accord d’association entre l’Union Euro­péenne et Israël, en s’appuyant sur l’article 2 de cet accord, et ceci tant qu’Israël ne se conformera pas au droit international.

Cliquer ici pour signer la pétition

Share This