Attentat terroriste du Bardo : solidarité avec le peuple tunisien

Message de la LDH à la LTDH

 

Communiqué LDH

La Tunisie et son peuple ami viennent de subir une attaque affreuse. La Ligue des droits de l’Homme assure la Ligue tunisienne des droits de l’Homme (LTDH), cette organisation partenaire dans la défense de la démocratie, de toute sa solidarité dans ce moment d’intense émotion. Elle lui demande de transmettre l’expression de sa solidarité au peuple tunisien.

La LDH condamne fermement cet attentat, dont le seul but est la déstabilisation d’un pays qui a choisi le chemin de la démocratie. C’est l’honneur de la LTDH d’avoir toujours cru en la victoire de la démocratie et à la capacité des Tunisiennes et des Tunisiens de la pratiquer.

Soyez assurés que, dans ce moment, vous pouvez compter sur notre soutien.

La LDH va saisir le gouvernement français pour qu’il renforce son aide à la Tunisie particulièrement dans les domaines économique, financier et social.

La LDH considère également qu’il est de la responsabilité de l’Union européenne et de ses Etats membres que de comprendre que le choix démocratique de la Tunisie doit être soutenu par des mesures concrètes qui respectent l’aspiration à la liberté et à la dignité du peuple tunisien. C’est la responsabilité de l’Union européenne et de ses membres que d’apporter à cette fin toute l’aide nécessaire, et qui ne peut se borner à sa dimension sécuritaire mais doit avoir une dimension économique et sociale.

La semaine prochaine, se déroulera, à Tunis, le Forum social mondial (FSM). Après les meurtres qui viennent d’être commis, ce FSM est à la fois un enjeu et un symbole majeur. Le comité d’organisation du FSM appelle « toutes les composantes du Forum social mondial à intensifier leurs efforts en vue de la mobilisation pour le succès de la prochaine session du FSM afin d’assurer la victoire de la lutte civile et pacifique contre le terrorisme et le fanatisme religieux qui menacent la démocratie, la liberté, la tolérance et le vivre ensemble ». La LDH y participera pour faire face à l’adversité et parce que la réussite de ce rendez-vous est l’une des réponses aux ennemis de la démocratie.

 

Paris, le 19 mars 2015

 

 

Share This