Assises populaires pour nos libertés

Journée de réflexion et de résistance se tiendra samedi 15 avril, de 10h à 17h30, à la salle Hénaff de la bourse du travail, à Paris, 29 boulevard du Temple – métro République

Ces Assises populaires sont organisées à l’initiative d’Attac, de la LDH, de la Fondation Copernic, du Syndicat de la Magistrature, de Droit au logement, du collectif Coudes à Coudes, de Blast, et de plusieurs personnalités.

Un rendez-vous presse est prévu le jour même à 9h30 à la Bourse du travail. Entrée libre.

Les interventions porteront sur de nombreux sujets : violences policières, répression des quartiers populaires, migrant·es, des sans-toits, des luttes écologiques, les enjeux juridiques de la répression, la loi Asile-Immigration.

De nombreuses organisations, mouvements et personnalités participeront aux débats dont : les Soulèvements de la terre, la Marche des solidarités, le Droit au logement, le Syndicat des avocats de France, Assa Traoré, Rokhaya Diallo, Etienne Balibar, Eva Joly, Monique Pinçon-Charlot, Éric Fassin, Jérôme Rodrigues, Saïd Bouamama…

Soyons nombreuses et nombreux pour défendre nos libertés !

Le gouvernement libère la violence policière : elle se déchaîne dans des charges sauvages contre les manifestant·es, à Sainte Soline ou dans les rues. Il est temps d’inventer des outils communs, une structure en commun, pour résister aux répressions. Pour regagner nos droits perdus et en conquérir de nouveaux, rendez-vous le 15 avril aux Assises populaires pour nos libertés !

Les lois liberticides qui se cumulent, les associations dissoutes, les violences policières, les répressions de genre dans toutes les sphères de la société… Des militant·es écolos envoyé·es aux urgences, des migrant·es cogné·es, des SDF, des mal logé·es criminalisé·es, des salarié-es aux droits réduits loi après loi… Des syndicalistes, des grévistes et des manifestant·es au tribunal, les réquisitions, le racisme qui discrimine… Ne laissons plus faire !

Nous ne voulons pas de cette société de surveillance et de brutalité policière qui se généralise. Il nous faut se rencontrer pour poser une analyse commune et conjuguer nos résistances. Le peuple doit se défendre, des contre-pouvoirs démocratiques sont nécessaires et nous en sommes un.

Programme

Plénière matin (10h-12h30) 

1. Pourquoi converger ? avec Youlie Yamamoto (Attac) et Willy Pelletier (Coudes à coudes).
2. L’empilement invisible mais cumulatif des réductions des droits avec Nelly Bertrand (Syndicat de la magistrature), Claire Dujardin (Syndicat des avocats de France) et Mame Fatou Niang (Center for Black European Studies and the Atlantic).
3. Les migrant·es, nos ennemi·es ? avec Mariame Sidibe (Coordination des Sans Papiers).
4. Violences policières et manifestations ? avec Jérôme Rodrigues, les Mutilé·es pour l’exemple et le Syndicat des avocats de France.
5. Comment faire taire sans-toits et locataires ? avec Jean-Baptiste Eyraud (Droit au Logement).
6. Les répressions multiformes antiféministes avec Fatima Benomar (Coudes à coudes) et le collectif « Justice pour les quatre étudiantes de Nantes »
7. Les « quartiers », zones de non-droit : pour qui ? avec Omar Slaouti, Ali Rani (Pas sans nous) et l’Association des Travailleurs maghrébin de France.
8. Liberté d’association ou liberté de les dissoudre ? avec Evelyne Sire-Marin (Ligue des droits de l’Homme).
9. Contrer la loi Asile-Immigration avec la Marche des solidarités.
10. Démolir les écologistes de terrain avec les Soulèvements de la terre, Extinction Rébellion Paris et Dernière Rénovation.
Interventions de la salle (45 mn)
Petite restauration.

Ateliers (13h15-14h30)

1. Criminalisations, avec Youlie Yamamoto (Attac), la Ligue des droits de l’Homme, le Syndicat de la magistrature.
2. Contraintes et violences, avec Vincent Brenghart (avocat) et Omar Slaouti (militant antiraciste).
3. Manipulations, avec Fatima Benomar (militante féministe), Bertrand Mertz (avocat), Laurence De Cock (historienne).
4. Surveillances, avec Anne-Sophie Simpere (militante des droits humains), Cécile Marcel (Observatoire International des Prisons) et la Quadrature du net.

Plénière après-midi (14h45-17h30)

1. L’action syndicale : un délit ? avec la CGT, Solidaires, la FSU et l’UNEF.
2. Néolibéralisme et déploiements sécuritaires, avec Monique Pinçon-Charlot (sociologue), Etienne Balibar (philosophe), Éric Fassin (sociologue), Bernard Lahire (sociologue).
3. Racisations, divisions, ordre social, avec Assa Traoré (Comité justice et vérité pour Adama), Olivier Lecour Grandmaison (historien), Saïd Bouamama (sociologue) et Rokhaya Diallo (journaliste).
4. Silence, on cogne, avec Denis Robert, Kevin Grillot (Le bloc lorrain dissous), Loïc Schneider (la Zad de Bure) et Dominique Manotti (écrivaine).
5. On continue, avec Gérard Mordillat (écrivain), Eva Joly (avocate).
6. La suite, avec Pierre Khalfa (Fondation Copernic).
Interventions de la salle (45mn)

Liste des organisateurs et participant·es

Avec les interventions, entre autres, de : Assa Traoré, Rokhaya Diallo, Etienne Balibar, Jean-Baptiste Eyraud, Mame Fatou Niang, Eva Joly, Kevin Grillot, Monique Pinçon-Charlot, Denis Robert, Dominique Manotti, Jérôme Bourdieu, Mariame Sidibe, Patrick Baudouin, Éric Fassin, Bernard Lahire, Olivier Lecour Grandmaison, Youlie Yamamoto, Evelyne Sire-Marin, Nelly Bertrand, Loïc Schneider, Laurence De Cock, Fatima Benomar, Pierre Khalfa, Jérôme Rodrigues, Bertrand Mertz, Omar Slaouti, Vincent Brenghart, Anne-Sophie Simpere, Saïd Bouamama, Natacha Chetcuti-Osorovitch, Willy Pelletier…

Et aussi : Attac, la LDH, Coudes à Coudes, le Syndicat de la Magistrature, la Fondation Copernic, les Soulèvements de la terre, Droit au logement, Blast, le Syndicat des Avocats de France, la Coordination des Sans-Papiers, le Comité Adama, la Zad de Bure, l’Observatoire international des prisons, Extinction Rébellion, les Mutilé-es pour l’exemple, le Gisti, le Bloc Lorrain dissous, l’Association des travailleurs maghrébins de France, la Quadrature du net, la Marche des Solidarités, l’UNEF, Dernière Rénovation, Solidaires, la FSU, le Front uni des immigrations et des quartiers populaires, Pas Sans Nous…

Ces Assises sont à l’initiative d’Attac, de la LDH, de la Fondation Copernic, du Syndicat de la Magistrature, de Droit au logement, du collectif Coudes à Coudes, de Blast, et de plusieurs personnalités :

Ariane Ascaride Actrice, Etienne Balibar Philosophe, Fatima Benomar Féministe, Arnaud Bontemps Nos services publics, Vincent Brenghart Avocat, Jérôme Bourdieu Économiste, Raisons d’agir, Dominique Cabrera Cinéaste, Natacha Chetcuti-Osorovitz Anthropologue, Anina Ciuciu Écrivaine, Laurence De Cock Historienne, Alizée Delpierre Sociologue, Rokhaya Diallo Journaliste, Annie Ernaux Écrivaine, Jean-Baptiste Eyraud Droit au logement, Éric Fassin Sociologue, David Flacher Économiste, Bruno Gaccio Auteur, Julie Gervais Politiste, Robert Guédiguian Cinéaste, Kaoutar Harchi Écrivaine, Sabina Issehnane Économiste, Chantal Jaquet Philosophe, Pierre Khalfa Économiste, Rose-Marie Lagrave Sociologue, Bernard Lahire Sociologue, Frédéric Lebaron Sociologue, Olivier Le Cour Grandmaison Historien, Claire Lemercier Historienne, Frédéric Lordon Philosophe, Noël Mamère Ancien député, François Marthouret Acteur, Nicolas Mathieu Écrivain, Caroline Mécary Avocate, Bertrand Mertz Avocat, Gérard Mordillat Écrivain, Mame-Fatou Niang Professeure de littérature francophone, Willy Pelletier Sociologue, Monique Pinçon-Charlot Sociologue, Dominique Plihon Économiste, Robin Renucci Directeur de théâtre, Kim Reuflet Présidente du syndicat de la magistrature, Denis Robert Blast, Gisèle Sapiro Sociologue, Omar Slaouti Militant antiraciste, Alfred Spira Épidémiologiste, Maboula Soumahoro Présidente de Black History Month, Annie Thébaud-Mony Fondation Henri-Pézerat, Jacques Testart Biologiste, Assa Traoré Comité justice et vérité pour Adama, Henri Trubert Éditeur, Youlie Yamamoto Attac et Les Rosies.


Suivez-nous sur :
Share This
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.