Traite d’esclaves au Soudan

La Ligue des droits de l’homme dénonce à nouveau les razzias d’esclaves qui, facilitées par les troubles civils, se perpétuent en Afrique orientale.

Elle demande aux Nations-Unies et à l’O.U.A. de prendre des mesures d’urgence pour éradiquer ce trafic négrier qui connaît actuellement un net regain d’activité entre la province du Bahr El Ghazal au Soudan et la Péninsule arabique.

Elle demande qu’une enquête internationale soit diligentée sans retard pour faire toute la lumière sur une nouvelle forme d’esclavagisme qui consiste, après avoir enlevé surtout des femmes et des enfants, à les revendre sur place aux organisations internationales non gouvernementales sur la base de 50 dollars par captif.

Share This