Syrie : une prison pour les militants

A l’initiative de la FIDH, appel au Président de la République française Nicolas Sarkozy

Le 14 octobre 2010, date anniversaire de l’arrestation de l’avocat et défenseur des droits de l’Homme syrien Haytham Al-Maleh, plusieurs organisations de défense des droits de l’Homme et personnalités lancent un appel au président de la République française afin qu’il intervienne en faveur de la libération des défenseurs et opposants politiques incarcérés en Syrie.Monsieur le Président,

Le 14 octobre 2009, à l’âge de 79 ans, Haytham Al-Maleh avocat et défenseur des droits de l’Homme syrien, était arrêté pour avoir critiqué le gouvernement syrien. Il rejoignait ainsi dans les prisons de nombreux défenseurs des droits de l’Homme, parmi lesquels, son confrère Me Muhannad Al-Hassani, et un grand nombre d’opposants politiques. A la suite de sa condamnation à trois ans de prison ferme en juin 2010, la communauté internationale y compris la France par la voix du ministre des Affaires étrangères, a réagi avec force et appelé à sa libération.

La France a été l’un des premiers pays européens à renouer le dialogue avec la Syrie et reste l’un des interlocuteurs privilégiés de Damas. Partenaire stratégique à l’échelle régionale, le régime de Damas viole les droits de l’Homme et les libertés fondamentales sur son propre territoire. Les défenseurs des droits de l’Homme et les opposants sont les cibles privilégiées de la répression.

Candidat à l’élection présidentielle, vous nous assuriez que jamais vous ne passeriez sous silence les atteintes aux droits de l’Homme au nom des intérêts économiques de la France. Nous vous appelons, Monsieur le Président, à ne pas davantage les passer sous silence au nom d’intérêts diplomatiques et à user de votre influence auprès du Président syrien afin que Messieurs Al-Maleh et Al-Hassani recouvrent leur liberté, ainsi que tous les militants arbitrairement détenus.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Président, à l’assurance de notre haute considération.

Pour signer l’appel :

http://www.fidh.org/Syrie-une-prison-pour-les-militants

Premiers signataires :

Iyas Al-Maleh, Président de Haitham Maleh Foundation for the Defense of Syrian Human Rights Defenders

Isabelle Autissier, Navigatrice et journaliste

Robert Badinter, Sénateur

Guy Bedos, Humoriste

Souhayr Belhassen, Présidente de la FIDH

Charles Berling, Acteur

Jane Birkin, Artiste

Dominique Blanc, Actrice

Jean Castelain, Bâtonnier de l’Ordre des avocats de Paris

Christian Charrière-Bournazel, Ancien Bâtonnier de l’Ordre des avocats de Paris, Vice-président élu du Conseil national des Barreaux

Jean-Pierre Dubois, Président de la Ligue des droits de l’Homme

Driss El Yazami, Chargé de mission de la FIDH

Jean-Marie Fardeau, Directeur de Human Rights Watch France

Geneviève Garrigos, Présidente d’Amnesty International France

Wladimir Glasman, Universitaire

Stéphane Hessel, Ambassadeur de France

Agnès Jaoui, Actrice et réalisatrice

Kamel Jendoubi, Président du Réseau euro-méditerranéen des droits de l’Homme

Philippe Lioret, Réalisateur

Farouk Mardam Bey, Editeur

Jean-François Rial, président-directeur général de Voyageurs du monde

Mario Stasi, Ancien de l’Ordre des avocats de Paris, Secrétaire général de la Conférence internationale des Barreaux

Catherine Trautmann, Eurodéputée

Radwan Ziadeh, Directeur du Damascus Center for Human Rights Studies

Share This