Scandaleuse condamnation de militants d’Act up

La condamnation prononcée par le tribunal correctionnel de Strasbourg à l’encontre de militants qui ont protesté, durant l’office, contre les propos insultants de Mgr Elchinger est surprenante à double titre.

Le recours à une disposition du code pénal allemand réprimant spécifiquement les troubles dans un lieu de culte constitue une violation du principe constitutionnel de laïcité.

Il est stupéfiant que les propos injurieux de Mgr Elchinger ramenant l’homosexualité n’aient pas fait l’objet de poursuites du Parquet.

En pratiquant cette discrimination et en sanctionnant les seuls militants d’Act up, l’institution judiciaire participe à un ordre moral qu’elle n’a pas à cautionner.

La LDH assure les militants condamnés de son entière solidarité.

Paris, le 3 mars 1998

Share This