Pour la libération de Faradj Sarkouhi

Les services de sécurité de la République islamique d’Iran ont arrêté et incarcéré pour la troisième fois consécutive Faradj Sarkouhi, journaliste iranien indépendant et rédacteur en chef du mensuel Adineh publié en Iran. Une semaine après sa troisième arrestation, le 27 janvier 1997, les autorités iraniennes l’ont accusé de ’ tentative d’évasion illégale du territoire national ’ et elles ont annoncé officiellement que Faradj Sarkouhi serait jugé par le tribunal de la révolution islamique. En fait, l’enlèvement puis l’arrestation de Sarkouhi interviennent au moment où en Iran les écrivains et les intellectuels laïcs font à nouveau l’objet de persécutions, d’arrestations arbitraires, d’enlèvements et de meurtres suspects. Aujourd’hui c’est la vie de Faradj Sarkouhi qui est gravement en danger.

En conséquence, nous, soussignés, exprimons par la présente notre inquiétude quant au sort incertain réservé à Faradj Sarkouhi, demandons sa libération immédiate ainsi que sa liberté de pouvoir voyager là où il le désire, et déclarons notre protestation contre la violation des droits de l’homme et des libertés fondamentales en Iran.

Paris, le 28 février 1997

Share This