Persécution de D. Polycarpou, défenseur des droits de l’Homme, violation des droits des migrants : la capacité de Chypre à assurer la Présidence de l’UE en question

Communiqué de presse de l’AEDH, REMDH, PICUM, ENAR et MigreuropIl a été initié par le Réseau euroméditerranéen des droits de l’Homme (REMDH), la Plateforme internationale pour la coopération sur les migrants sans-papiers (PICUM), le Réseau européen contre le racisme (ENAR), et Migreurop.

Ce communiqué de presse constitue une nouvelle étape dans l’action collective de plusieurs ONG européennes contre la criminalisation de KISA à Chypre, et plus spécifiquement contre la criminalisation de Doros Polycarpou, son directeur exécutif, qui fait face à des poursuites pénales à la suite des événements pendant le Rainbow Festival le 5 novembre 2010 à Larnaca.

L’AEDH fait partie des organisations supportrices de cette action collective. Elle soutient pleinement ce communiqué de presse et s’est engagée à défendre KISA en faisant connaître cette situation au sein de son réseau.

Télécharger le communiqué de presse

Si certains liens vers des documents apparaissent brisés dans cet
article, veuillez cliquer ci-dessous pour les télécharger :
CP_Polycarpou_2_.pdf

Share This