M. Kanouté Tiéni est mort des suites de son hépatite B chronique et des politiques migratoires françaises

Communiqué commun AME et ODSE

La LDH est membre de l’Observatoire du droit à la santé des étrangers qui s’indigne du décès de M. Kanouté Tiéni renvoyé au Mali malgré de graves problèmes de santé. Son décès intervient au moment décisif où le gouvernement tente de supprimer le droit au séjour pour soins des étrangers gravement malades, résidant en France, sans accès effectif aux soins dans leur pays d’originieTéléchargez le communiqué

Si certains liens vers des documents apparaissent brisés dans cet
article, veuillez cliquer ci-dessous pour les télécharger :
communiqué

Share This