Lutte ouvrière en marge du mouvement démocratique

Déclaration de la LDH et du MRAP à l’AFP

La LDH et le MRAP, qui étaient à l’initiative de la manifestation du 27 avril 2002, condamnent l’attitude de Lutte ouvrière.

Il n’est, en effet, ni convenable, ni responsable de participer à une manifestation dont l’objectif est de faire battre Jean-Marie Le Pen et donc de voter en faveur de Jacques Chirac, tout en appelant à voter blanc.

En agissant ainsi Lutte ouvrière se démarque, par ses pratiques et ses objectifs, du mouvement démocratique.

Paris, le 29 avril 2002

Share This