Les nouvelles technologies au service du citoyen ?

Synthèse de la LDH« Une société de surveillance », c’est ainsi que la Ligue des droits de l’Homme intitulait son Etat des droits en 2009. Elle témoignait ainsi de l’importance de l’intrusion dans tout notre quotidien des « Nouvelles technologies de l’information et de la communication » (NTIC ou Tics), et de la menace pour les droits et les libertés.

Les Tics sont, pour le meilleur : communiquer, s’informer, agir à distance, permettre les mobilisations, et pour le pire : tout savoir, tout voir, tout contrôler. Mobilisations, et pour le pire : tout savoir, tout voir, tout contrôler.

Mettant au cœur de son action ces thématiques, la LDH a notamment :

· adopté une résolution « Société de surveillance, vie privée et libertés » lors de son congrès 2009 ;

· mis en place un groupe de travail Libertés et technologies de l’information et de la communication ;

· mené plusieurs campagnes contre les fichiers (Fnaeg, Base-élèves, Edvige…) et contre la vidéosurveillance ;

· organisé des réunions publiques ;

· déposé des recours au Conseil d’Etat (passeport biométrique, Oscar…) ;

· mis à disposition des outils de réflexion et d’analyse ;

· s’est impliquée dans plusieurs programmes européens, dont le programme « Données personnelles, des droits ? Informer et sensibiliser les jeunes citoyens européens ».

Cet investissement a été naturellement prolongé par la mise en œuvre d’un programme de travail sur trois ans en Ile-de-France, « Nouvelles technologies au service du citoyen », soutenu par le Conseil régional (soutien en faveur de la vie citoyenne et démocratique, en Ile-de-France).

Sensibiliser plus particulièrement les jeunes à l’impact des Tics sur les libertés publiques et à leur importance grandissante dans leur relation à l’exercice de la citoyenneté a été l’objectif de ce programme. Il a comporté deux axes de travail, l’un autour des questions du fichage, de la vidéosurveillance et du contrôle social, l’autre sur la question de l’information et de sa libre circulation, des médias, de la liberté d’expression et de la censure, avec un ensemble de réunions publiques.

Le présent document, à travers une synthèse des débats, résume les enjeux, met l’accent sur les questionnements et les inquiétudes, et retrace les orientations et les propositions formulées.

Téléchargez la synthèse

Si certains liens vers des documents apparaissent brisés dans cet
article, veuillez cliquer ci-dessous pour les télécharger :
synthese_nouv_technologies_defi2.pdf

Share This