Le REMDH condamne l’attaque navale israélienne contre la flotte « Gaza Freedom Flotilla »

Communiqué REMDH

Le convoi d’aide internationale, qui incluait des députés israéliens et allemands, des défenseurs des droits de l’Homme, des écrivains, des scientifiques, des journalistes originaires de Norvège, de Suède, de Bulgarie et de France, a fait l’objet d’une violence sans précédents. L’armée israélienne a intercepté la flotte dans les eaux internationales et a agi illégalement en prenant violemment et injustement pour cible des civils.
Dans le cadre de sa politique d’isolement, Israël contrôle strictement l’entrée de l’aide humanitaire à Gaza. Il est manifeste que le blocus de la bande de Gaza, en place depuis 2007, constitue une punition collective de 1,5 million de Palestiniens, en violation de l’article 33 de la Quatrième Convention de Genève et doit donc être immédiatement levé.

Le REMDH condamne vigoureusement l’attaque contre les navires qui a abouti à la mort d’activistes civils, et demande l’ouverture d’une enquête immédiate, indépendante et impartiale, qui devrait être conduite sous l’égide de la communauté internationale. Le REMDH exprime également sa préoccupation pour tous les civils qui ont été arrêtés après l’attaque, et demande à l’Union européenne (UE) de suivre leurs conditions au plus près afin de s’assurer que leurs droits soient scrupuleusement respectés.

Enfin, le REMDH appelle la Haute Représentante, Mme Catherine Ashton, ainsi que les institutions de l’UE à prendre immédiatement toutes les mesures à leur disposition pour mettre fin aux intolérables violations des droits de l’Homme commises par Israël dans et autour de la bande de Gaza, pour s’assurer que les auteurs des violations du droit international soient poursuivies, et qu’Israël lève immédiatement le blocus contre Gaza.

Le 1er juin 2010

Share This