La démocratie, ça se construit

Des propositions à débattre, enrichir, valider…

Un quinquennat s’achève. Nous entrons dans une nouvelle phase politique, avec la tenue des élections législatives, destinées à renouveler la représentation nationale à l’Assemblée et le profil des forces qui vont proposer, discuter, voter les lois.

Qu’elle quelle soit, la nouvelle chambre devra affronter d’immenses défis. Sur fond d’hégémonie financière globalisée, les urgences sociales, écologiques, économiques risquent de s’exacerber ; les tensions consécutives aux inégalités, aux discriminations, aux graines de xénophobie semées précédemment également.

Défigurée, la République doit retrouver le sens profond de sa devise remettre sur le marbre les outils de l’égalité, de la fraternité, de la fraternité.

Cela implique une série de choix et de mesures pour oxygéner la démocratie, rendre effectives la participation des citoyens aux décisions, la représentation politique, les relations entre cette représentation et la société dans son ensemble.

Cela ne va pas de soi. Les débats d’idées, les affrontements, les résistances et les défaitismes de tous ordres vont, n’en doutons pas, se manifester pour maintenir autant que possible d’insupportables statu quo.

Il en va donc de la responsabilité de chacun de faire vivre largement le débat démocratique.
Forte de la conviction que la démocratie, ça se construit, la Ligue des droits de l’Homme soutient une série de propositions immédiates pour la démocratie politique, la démocratie sociale, les droits et les libertés.

Ces propositions sont inscrites dans le cadre du pacte pour les droits et la citoyenneté, signé par plus de cinquante associations et organisations syndicales. Elles sont à débattre et à enrichir. La Ligue des droits de l’Homme appelle développer des débats, avec des militants associatifs et syndicaux, élus et experts autour de leur pertinence et leur mise en œuvre.

Share This