La Tunisie au ban des démocraties

A l’occasion du lancement de la Célébration du Centenaire de notre section, Michel Tubiana a rendu visite à la section en février 2005

Message de Michel Tubiana à son retour :

Je voulais vous dire combien j’ai été touché par votre accueil, par la chaleur humaine que vous m’avez témoignée et par la même chaleur humaine qui émane de votre section. J’en ai ressenti un véritable sentiment de fraternité qui va bien au-delà de notre adhésion à la LDH et à ses idéaux. Je regrette encore plus de ne pas avoir pu être présent au Forum Social Local et j’espère qu’il s’est bien passé dimanche. Je suis désolé de vous avoir imposé un président un peu impotent mais la vie en va ainsi.

Je conserverais de nombreux souvenirs de ce voyage en une terre que je ne connaissais pas et parmi une humanité un tant soit peu plus réconfortante qu’en métropole. Sans vouloir magnifier les choses, sans méconnaître les difficultés que votre île connaît, j’aimerais que cette alchimie de « vivre ensemble » qui s’en dégage soit partagée de la même manière en métropole.

Je sais, tout simplement parce que je l’ai vécu avec vous, que vous êtes partie prenante de cette alchimie. Certes, nous avons, vous avez, beaucoup à faire pour que les bases de ce toujours fragile édifice ne soient pas ébranlées. Mais, il est quant même réconfortant de constater que les hommes et les femmes qui portent la Ligue à La Réunion s’inscrivent pleinement et avec efficacité dans cette démarche.

J’espère que ce voyage, non de Michel TUBIANA, mais du président de la LDH vous permettra de mieux assurer matériellement votre action car au fond des choses nul, ici ou là bas, n’a de leçons à vous donner. Si vous me permettez un détournement du sens de cette expression créole que vous m’avez apprise, si « l’a dit l’a fait » (pardonnez moi l’écriture) veut dire la rumeur, on peut aussi l’entendre par « il fait ce qu’il dit » et, là, l’expression vous convient parfaitement !

A tous et à toutes, je veux dire mes remerciements et ma fraternité. J’espère vous voir au congrès.

Amitiés à tous.

Michel TUBIANA

Share This