La LDH soutient le spectacle « Allons z’en France »

Dès le début de son quinquennat, le gouvernement présente l’opposition entre « immigration choisie » et « immigration subie » comme une réponse au « problème de l’immigration ». Il conjugue ainsi la fermeté chère à la droite nationale et le pragmatisme revendiqué par la droite économique. La nationalité française devient dès lors un curieux mélange de valeurs et de chiffres, où il est question de déontologie du sentiment, d’efficacité, de soit disant bon sens et de mérite : « La France, on l’aime ou on la quitte ».Partant des travaux du collectif Cette France-là, Allons-Z’en-France tente d’interroger au travers de différentes écritures scéniques les fondements, les rouages et les contradictions d’une telle politique. Quel coût humain et psychique pour tous, avec ou sans papiers ? Doit-on croire à une rationalité ou craindre l’emballement d’une machine devenue folle ? Quelle société sommes-nous en train de devenir ?

Le collectif Daja rassemble des chercheurs en sciences sociales, des artistes du spectacle vivant et des militants associatifs. Il s’inscrit dans la démarche impulsée par l’association Cette France-là présidée par le philosophe Michel Feher et constituée en réaction à la création du ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale.

Présentations publiques de la création les 28, 29 et 30 mars à 17h au WIP de La Villette.

Allons Z’en France

Collectif Daja

Production : Petits ruisseaux

Création : résidence de création au Wip de la Villette – 2010

Public : tout public

Share This