La LDH soutient le film « Correspondances » de Laurence Petit-Jouvet

La parole est donnée à des femmes de la diaspora malienne vivant à Montreuil en Seine-Saint-Denis (93). Des tabous tombent à travers leur parcours et leurs récits.Ce film s’intitule « Correspondances » parce que ces Maliennes vivant en France racontent leur vie en « écrivant » une lettre filmée à une correspondante réelle ou imaginaire vivant au Mali. Elles racontent les journées exténuantes à faire le ménage de l’aurore au milieu de la nuit, les parcours en métro, les conditions d’hébergement et de vie quotidienne difficiles, la vie de clandestine… Certaines voient leurs enfants choisir de rester en France.

De l’autre côté, après avoir vu leurs « lettres » de France, des femmes de Bamako ou de Kayes leur répondent et montrent à leur tour leur combat quotidien pour vivre dignement et être reconnues dans leur emploi.

Toutes parlent de ce qui est important pour chacune d’elle, sans fioriture, nous livrant le fond de leurs pensées et nous faisant ressentir des émotions profondes. A travers leur énergie et leur volonté indéniable, chacune d’elles devient un personnage attachant, se battant pour un avenir meilleur pour elles-mêmes mais aussi pour leurs familles, leurs enfants, même si leurs lettres filmées montrent aussi les frustrations, les échecs, les passions..

Ces femmes ont participé aux différentes étapes permettant la fabrication de ces courts-métrages dans le cadre d’ateliers de création audiovisuelle. Ces lettres filmées nous montrent aussi la force indomptable de ces femmes et leur résistance.

Documentaire de Laurence Petit-Jouvet

Les films du paradoxe

Une coproduction Avril – Arcadi – Image au féminin

Documentaire : France/Mali – 2010 – 58 min – VOSTF

Visa N° 127024

Distribution : Les films du paradoxe

Tél. : 01 46 49 33 33 – Fax : 01 46 49 32 23

Retrouvez les informations sur le film, les photos, la programmation et le dossier de presse sur le site des films du Paradoxe

Share This