La LDH demande au ministre de l’Intérieur de suspendre les reconduites à la frontière et les violences policières qui les accompagnent

Henri Leclerc, président de la LDH, a demandé un entretien au ministre de l’Intérieur, Jean-Pierre Chevènement, afin d’examiner les mesures d’urgence qui peuvent être prises dans le domaine de l’immigration et de la police.

La Ligue des droits de l’homme demande la suspension des reconduites à la frontière et l’arrêt des violences policières qui se sont multipliées ces dernières semaines.

Pour la LDH, ces demandes se situent dans la perspective de l’abrogation des lois Debré et Pasqua et de la refonte de la législation sur l’immigration.

La LDH demande également l’abrogation de la loi Mehaignerie qui a restreint les conditions d’accès à la nationalité française.

Paris, le 9 juin 1997

Share This