L’Observatoire de la liberté de création de la LDH soutient Nedim Gürsel

Communiqué de l’Observatoire de la liberté de création Un procureur d’Istanbul a depuis peu engagé des poursuites contre Nedim Gürsel, auteur de Les filles d’Allah, ouvrage dans lequel l’écrivain revient sur les fondements de la religion musulmane. Motif : « insulte aux valeurs religieuses » et risque de déstabilisation de « l’ordre public », sur la base du nouveau code pénal turc. Nedim Gürsel, grand romancier, est par ailleurs directeur de recherche au CNRS et professeur de littérature turque à la Sorbonne. Il a déjà été poursuivi dans les années 1980 pour deux autres de ses romans et fort heureusement sans suite. Une information a été ouverte la semaine dernière. Le romancier risque une peine de prison de « six mois à un ans ». Une procédure inadmissible pour l’Observatoire de la liberté de création de la LDH qui tient à assurer l’écrivain de son entier soutien.

Paris, le 24 juillet 2008

Share This