L’Autorité palestinienne assiégée

Yasser Arafat est de nouveau assiégé au milieu des ruines des bâtiments de ce qui fut le siège de l’Autorité palestinienne.

Depuis maintenant plusieurs mois, le gouvernement israélien maintient le peuple palestinien sous une férule implacable. Il est devenu impossible de travailler, de suivre des études et tout simplement de vivre normalement. La situation sanitaire se dégrade de jour en jour, des enfants ont faim et l’activité économique est réduite à néant. Pendant ce temps, l’Union européenne discourt sur les réformes à apporter à une Autorité palestinienne qui n’a même plus les moyens de son existence. Prenant prétexte d’attentats imbéciles, le gouvernement d’Ariel Sharon poursuit sa politique délibérée de cantonnement du peuple palestinien.

Cette situation n’est pas tolérable. Nous appelons l’Union européenne à condamner, dans les faits, les agissements du gouvernement israélien et donc à suspendre l’accord d’association. Nous appelons la France, en tant que membre du Conseil de sécurité, à saisir celui-ci afin de mettre un terme aux crimes de guerre commis en toute impunité par les autorités israéliennes.

Paris, le 23 septembre 2002

Share This