Incendie de la synagogue de Marseille

Communiqué de la délégation régionale PACA de la LDH

La synagogue de Marseille a fait cette nuit l’objet d’un incendie dont tout porte à croire qu’il fut criminel.

Quelles que soient les motivations qui ont armé les auteurs de cet acte criminel, lâche dans son organisation et tragique dans la symbolique qu’il propose, rien ne peut le justifier.

En tout premier lieu, la délégation régionale PACA de la LDH apporte son soutien total à tous ses compatriotes juifs légitimement atterrés par cet attentat et dont les souvenirs de notre histoire contemporaine ne peuvent que s’aiguiser à nouveau.

De plus, si les évènements du Moyen-Orient sont la source de cet attentat, leurs auteurs desservent dramatiquement la cause que l’agression dirigée contre un symbole du judaïsme semble vouloir défendre.

La LDH, par la voix de sa délégation régionale PACA, condamne pour toutes ces raisons, avec la plus grande véhémence, cet attentat en espérant fermement que ses auteurs soient arrêtés, jugés et condamnés.

Elle sait que toutes les communautés qui enrichissent Marseille, qui la font vivre dans le respect des valeurs républicaines, aspirent à la paix et partagent son indignation.

Devant l’inquiétude que cet attentat éveille, survenant après d’autres dans notre hexagone, elle appelle tous les mouvements démocratiques et toutes les forces de paix à se rassembler pour le stigmatiser et manifester leur soutien et leur fraternité à tous ceux qui portent dans leur cœur l’espérance de la paix et de la concorde.

Marseille, le 1er avril 2002

Share This