Haute autorité : un petit pas dans la bonne direction

Communiqué de la LDH.

La LDH accueille favorablement les conclusions de Monsieur Stasi proposant de créer une Haute autorité indépendante contre l’ensemble des discriminations. Ayant demandé la création d’une telle instance depuis plusieurs années, la LDH constate que les grandes lignes des conclusions de Monsieur Stasi rejoignent ses préoccupations.

La LDH relève que le projet d’une Haute autorité indépendante s’inscrit, heureusement, à l’inverse des conclusions du rapport du Haut conseil à l’intégration.

Elle souhaite que les recommandations de Monsieur Stasi fassent l’objet d’une concertation large avec l’ensemble du mouvement associatif et qu’une loi soit soumise, dans l’urgence, au Parlement.

La LDH rappelle, cependant, que la création d’une structure de cette nature ne saurait dispenser les Pouvoirs publics d’une politique générale de lutte contre les discriminations.

Paris, le 17 février 2004

Share This