H&L 147 – La révision des lois bioéthiques

- Introduction au dossier, 2 pages.

Gestation pour autrui (GPA), dons
d’organes entre vivants, médecine
prédictive par tests génétiques… De
telles avancées scientifiques, à même de
repousser les limites de la souffrance, de
surmonter la maladie ou la stérilité ne sont
pas sans enjeu pour notre société, tant dans
la conception de l’humain qu’elles impliquent
que dans les modifications profondes des
rapports sociaux qui peuvent en découler.
Comme tous les progrès technologiques, les
avancées en matière biomédicale doivent
faire l’objet de choix citoyens. Pour ne pas
laisser la science décider de l’organisation de
la société future, il faut connaître, comprendre,
analyser et anticiper les conséquences
sociales de ces évolutions.

Pour lire cet article, Cliquez ici !

Si certains liens vers des documents apparaissent brisés dans cet
article, veuillez cliquer ci-dessous pour les télécharger :
La révision des lois bioéthiques

Share This